Agrandir le texte :
A | A+ | A+

Témoignages

Dien Cham Le Quang Dien Cham

Françoise

J’ai ouvert mon cabinet en avril 2010, pour y pratiquer le modelage crânien traditionnel indien.

J’ai été formée par Monique Schweitzer, au centre de réflexologie de Toulouse. C’est là que j’ai entendu parler pour la première fois du Dien-Cham, et que je m’y suis intéressée. Je continue à pratiquer le modelage crânien qui apporte une relaxation supplémentaire et efficace.

J'ai effectué le stage de Dien-Cham de niveau 1 et 2 en mai 2010. A cette époque là, je n'étais pas bien dans ma peau, trop de "valises" à porter. J'ai un problème de cox-arthrose qui me faisait boiter du coté droit. Le stage était très intéressant et la formation complète. Puis nous sommes passés chacune et chacun notre tour sur le bio-activateur.

Là sont ressortis des sentiments que j'avais enfouis pour ne plus en souffrir (relations avec les parents, problèmes de travail, ect...)

Après la séance sur le bio-activateur, je n'avais plus ni colère ni rancoeur, juste un sentiment de paix. Et surtout, le plus troublant, je ne boitais plus du tout. Certes la douleur est toujours présente, mais grâce au Dien Cham je sais la soulager.

Avec mes patients, je suis amenée souvent à utiliser le Dien Cham pour soulager les douleurs et pathologies dues au stress. C’est souvent la cause de leur visite. Je rencontre de plus en plus de personnes qui souffrent au plus profond de leur âme et avant de faire le niveau 3 et d’apprendre à utiliser le bio-activateur, je n’avais pas assez de moyen pour les aider.

Parfois les séances font ressortir de nouvelles douleurs, et comme je n’ai pas toujours le temps de les travailler, j’ai pu tester l’efficacité de la lampe à chaque fois, même pour moi sur des petites brulures, douleurs ou démangeaisons. La lampe est tout à fait complémentaire au bio-activateur et au Dien-Cham et je suis heureuse de l’avoir et de pouvoir m’en servir.

J'ai souhaité effectuer le niveau 3 pour compléter ma formation et parce que j'avais une demande de la part de mes patients. Ce jour là vous avez effacé ma peur du vide avec le Dien cham. Très impressionnant.

J’ai, depuis, utilisé le bio-activateur avec mes patients et je n’ai jamais vu de résultats aussi rapides et aussi complets. J’ai étudié d’autres méthodes comme l’EFT, l’EMDR, la Kinésiologie mais aucune de ces méthodes n’est aussi « facile » d’utilisation comme le bio-activateur. Toutes ces méthodes sont longues et dépendantes de la volonté du patient, de son travail personnel. Le bio-activateur travaille même sans que le patient ne s’en rende compte, sans qu’il n’ait besoin de revivre son passé et avec un résultat immédiat et durable.

L’EFT par exemple, exige que le patient apprenne des séquences de tapotements effectués au départ par le praticien puis à répéter chez lui. Il y a aussi des phrases type à répéter. Avec le Bio-activateur par besoin d’y revenir, le travail est tellement rapide, en fonction de la personne, que l’on arrive à un résultat quasi immédiat.

La Kinésiologie ne soigne pas, c’est une méthode de diagnostic qui permet de savoir d’où vient le mal, mais qui est à associer à une autre thérapie (réflexologie plantaire par exemple).

La technique de thérapie EMDR fait deux choses très importantes. D’abord, elle « débloque » les mémoires et les émotions négatives stockées dans le système nerveux, puis, elle aide le cerveau à re-traiter l’expérience (au sens informatique de traitement de l’information) pour qu’elle soit « digérée ». Ce qui ressemble beaucoup à l’action de notre bio-activateur. Sauf qu’il faut que les séances de thérapie EMDR continuent jusqu’à ce que les souvenirs et les émotions traumatiques aient disparu. Le praticien travaille doucement avec le patient, le guidant progressivement pour rendre à nouveau visite à l’incident traumatique. Quand le souvenir est évoqué, les patients refont alors l’expérience des sensations et des émotions d’une nouvelle façon. Une thérapie donc beaucoup plus longue, plus douloureuse puisque le patient revit ses traumatismes et certainement très onéreuse. De plus ce n’est pas efficace à long terme sur les phobies.

Parmi les nombreuses thérapies brèves, il y a l’hypnose Ericksonienne. L’hypnose Ericksonienne et l’hypnose analytique sont des voies d’accès à un état modifié de conscience. Si celui-ci se caractérise par des changements physiques concrets et mesurables, il est vécu et perçu de façon différente par chaque personne qui en fait l’expérience.

Les phénomènes les plus courants sont un accroissement de la créativité, l’apparition de sensations spécifiques, et surtout, une possibilité d’accès à des ressources et un potentiel cachés.

C’est cet accès privilégié qui donne tout son intérêt à l’état d’hypnose lors d’un processus de changement. Que cela soit de façon dirigée, ou sous auto-hypnose, les suggestions émises sont prises en compte et entrent en action. Avec cette méthode, le thérapeute ne prend pas d’ascendant sur son sujet mais l’aide à utiliser les ressources de son propre inconscient dans un but de changement et d’amélioration.

Une simple transe légère et imperceptible pour le sujet peut provoquer des changements considérables en profondeur. Pour obtenir des résultats il faut compter environ une quinzaine de séances. C’est encore une thérapie longue et très couteuse.

Pour moi la Taothérapie est une méthode simple et efficace, capable de remplacer des thérapies longues et couteuses. En utilisant le bio-activateur on obtient des résultats immédiats, comme le prouvent ces témoignages :

J’ai reçu une patiente en début de dépression. Beaucoup d’évènements négatifs lui sont arrivés en peu de temps (18 mois). Elle était à fleur de peau, s’énervant pour un rien et prête à pleurer à la moindre occasion, son médecin voulait la mettre sous anti-dépresseurs. Debout sur le Bio-activateur, elle partait dans tous les sens, preuve de son mal être. J’ai donc travaillé avec elle sur certains de ces évènements récents, et j’ai réussi à l’apaiser. A la fin de la séance, elle était détendue, plus du tout stressée, et m’a avoué ressentir une grande paix intérieure.

Comme cette patiente qui a la phobie du feu. Elle est arrivée dans mon cabinet dans un état de stress maximum, disant ne plus pouvoir dormir à cause de ses crises d’angoisse.

J’ai commencé par le protocole de détente pour la calmer un peu.

Puis je l’ai fait monter sur la planche, et là immédiatement les larmes se sont mises à couler. C’est quelqu’un de très réceptif. Elle partait d’avant en arrière, et j’ai compris que le travail serait long et chargé d’émotions. Nous avons commencé par sa phobie du feu. Grâce à la planche, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir. Puis nous avons évoqué ses parents, et là une colère énorme est sortie avec crise de larmes. Puis l’apaisement, mais pas encore la compassion ni l’amour.

Elle a vécu le décès récent de son grand-père comme un sentiment d’abandon.

Nous avons donc travaillé cela et l’apaisement est venu. Nous avons du arrêter la séance car elle était épuisée. Je l’ai revue peu après et nous avons réussi à lui « vider « la tête. Tout va bien pour elle maintenant.

Ma patiente suivante est quelqu’un de très secret, renfermée. Elle ne parle pas de ses soucis, et pourtant c’est ce qu’on appelle une « écorchée vive ». Elle vit avec des souvenirs très lourds qui lui gâchent la vie. Comme je sais que je ne pourrais pas la faire parler, je l’aide juste à se concentrer sur ses soucis, sans rien dire et elle fait le travail seule avec le bio-activateur. Nous avons comme çà réussi à lui faire passer ses angoisses et son point douloureux au plexus solaire qui l’empechait de respirer profondément. Encore une réussite !

Et pour finir avec les témoignages, j’ai eu un « appel au secours » d’une personne qui était au bord du suicide. Etouffée par une mère âgée et méchante, divorcée et seule, et en surpoids. Elle était complètement perdue et ne savait plus ce qu’elle devait faire, comme me l’indiquait le bio-activateur puisque debout dessus elle tournait dans tous les sens. Nous avons commencé par travailler le rapport avec sa mère et sa colère envers elle. Puis, il est ressorti une rancune contre son père qui ne l’avait pas aidée dans son enfance et s’est suicidé alors qu’elle était encore jeune fille. Elle a fait la paix avec lui et s’en est tout de suite sentie mieux. Depuis elle a repris gout à la vie et s’est même acheté une nouvelle voiture !!!!

J’ai beaucoup d’autres cas comme çà qui confirment que le bio-activateur est un outil performant et révolutionnaire. Parfois les patients éprouvent le besoin de me raconter leur vie, d’autres fois tout se passe presque en silence. Mais le résultat est toujours le même, la paix et la sérénité sont au rendez-vous. C’est çà qui est « magique ».

D'après le Tao l'homme devrait être en équilibre entre le ciel et la terre, on ne peut pas trouver mieux comme explication du fonctionnement du bio-activateur, que dire qu’il rétablit cet équilibre en nettoyant les cellules mémoire et permet aux patients de retrouver leur équilibre émotionnel et physique.

Je pense qu’avec le Dien Cham et le Taothérapie on peut soulager le corps et l’âme, mais pas forcément soigner certaines pathologies. Le cancer par exemple, est une maladie grave qui nécessite un traitement allopathique, mais l’on peut soulager les effets indésirables du traitement grâce au Dien Cham et au bio-activateur. Les maladies articulaires méritent elles aussi des traitements, car même si ce sont souvent des pathologies dues au mauvais état de l’âme, on peut faire disparaitre la cause mais pas les conséquences. Par contre, pour les allergies, les résultats que nous obtenons sont considérables !

En aucun cas je n’abandonnerai cette méthode révolutionnaire de traitement de l’esprit et du corps car j’y ai trouvé moi-même la paix et la sérénité.

Merci.

Nhuan Le Quang a répondu :

Merci Françoise de ton magnifique témoignage,de tes réussites incroyables en si peu de temps,avec une seule journée de stage pour le niv.3.Une seule journée pour chaque niveau et tu as réussi à dépasser tous les spécialistes des autres méthodes qui devraient se former pendant des mois et des années pour toucher qu'une partie du problème seulement ou arriver tout juste à effacer quelques émotions et ils sont déjà contents…Cette approche révolutionnaire devrait intéresser tous les thérapeutes qui aimeraient avoir des résultats rapides et spectaculaires."NE CROYEZ PAS CE QU'ON VOUS RACONTE.EXPERIMENTEZ LE".Krisnamurti. J'attends maintenant les témoignages des autres élèves qui font aussi des miracles comme toi.As tu lu le témoignage sur le cancer publié sur mon site,le BA permet de démontrer la thése du Dr.Hamer que certains cancers ont des causes émotionnelles,des peurs par exemple non exprimées et vivant dans le silence. www.diencham.com

Viviane

Bonjour Nhuan,

Un Grand Merci pour tes bons conseils.

Lorsqu'on est mal, on oublie tout ce que l'on a à disposition et pourtant c'est là...
Je me suis de suite mise sur la planche et j'ai senti l'énergie qui remontait dans mes jambes, comme des fourmillements et je n'ai même pas eu besoin de me poser de questions, le processus s'est mis en route tout seul. Les pensées arrivaient les unes après les autres et mes réactions ont été très fortes: pleurs, sanglots, cris, gestes, paroles! Puis ce fut le calme qui s'est installé et je me suis sentie libérée d'un poids que j'ai dû porter pendant toute ma vie. Cela a duré un peu plus d'une demi-heure. Les douleurs se sont un petit peu calmées. Le lendemain, j'ai refait une séance sur la planche, elle a duré moins longtemps et cette fois j'ai pensé à ma mère, mon père, mon enfance, etc selon ce que tu m'avais dit et encore quelques pleurs et sanglots et puis le calme est revenu.

Le troisième jour, je me pose sur la planche toujours côté ou le ventre respire et c'était tout calme alors je suis restée en faisant quelques bonnes respirations, puis j'ai tourné la planche et je me sentais alors m'allonger. J'ai aussi dormi sur la planche. Et je vais mieux. Je l'utilise chaque jour et je me fais les points.

Je complète avec des oligo-éléments, magnésium, cuivre, or, argent, fer et vitamines B,C.

Je vais chercher du Noni.

Encore MERCI BEAUCOUP, je retrouve mes mouvements plus facilement.

Amitiés

Viviane

PS: te tiens au courant de l'évolution.

Nhuan Le Quang a répondu :

Bonjour Vivianne,

tu devrais continuer avec le Bioactivateur pour effacer tout ton passé émotionnel en partant des parents puis dans l'enfance, dans le ventre de ta mère, recherche tes peurs, tes colères, tes déceptions...tout ce que tu as vécu comme émotions, à chaque émotion qui sort, tu fais quelques profondes respirations pour l'effacer et continue jusqu'à avoir la tête vide, tu n'arrives plus à penser ni au passé ni à l'avenir, tu sens alors le calme et la sérénité, si tu sens de nouveau l'Amour et la Compassion, c'est que tu as retrouvé le Divin en toi, et peut être tes douleurs vont disparaitre aussi. Sinon tu continues à faire les points suivant le protocole et dormir en posant le Bioactivateur sur la région douloureuse. Prends aussi du Noni pour les douleurs et pour bien dormir. Debout sur le Bioactivateur, le côté où tu te sens légères feras sortir les émotions présentes récentes, le côté ou tu respires dans le ventre réveilleras les émotions anciennes. Tiens-moi au courant de tes résultats.

Geraldine Dusert

Salon de Pau avril 2010

1ère montée sur la planche.

Oscillement, difficulté à me stabiliser, au bout de quelques minutes après un effet de concentration, un travail de recentrage par yeux fermés et respiration.

Stabilisation

Je me sens aspirée par le sol, comme si des racines poussaient. Je me sens alors plus solide, bien ancrée. Ensuite on tourne la planche et là, je me sens plus légère, tirée vers le bas. Je me sens plus légère, tirée vers le haut. Je sens l'énergie passer dans mon corps de bas en haut mais un blocage de cette énergie au niveau du plexus solaire. Imposition des mains pour magnétiser. Mes yeux étaient fermés, puis j'ai ressenti une boule d'énergie sortir de mon plexus. Il s'est ouvert... Ma cage thoracique me donner l'impression d'avoir augmentée de volume, j’étais libérée de l'oppression qui comprimait celle-ci...

Je respirais mieux et continue d'ailleurs. Toujours debout sur la planche ce flux d'énergie passait maintenant du sol à ma gorge où là précisément je ressentais un blocage du moins, ma tête était lourde et mon corps léger, bien ancré. Je suis descendue de la planche avec une sensation de bien être, de force et de légèreté. Plus confiante.

Voilà pour le 1er jour.

2ème jour : 2ème montée sur la planche. Soin effectué par Nhuan Le Quanq. Je monte sur la planche, plus d'oscillement mais toujours cette sensation de prendre racine et d'être aspirée par le sol Nhuan se tient en face de moi et me demande de parler à mon père. Je pense donc à Lui, que les émotions passées me reviennent violemment avec un retour du sol dans mon corps, très puissant (des images), j'explose en sanglots, je fonds en larmes. Toute cette souffrance enfouie rejaillit. Je pensai qu'elle était partie avec le temps et les pardons mais c'était bien là, de la haine, des sanglots, une grande tristesse. Puis le calme, la tolérance, l'amour ... Ouf! Qu'elle expérience.

Nhuan me demande "Ta Mère" et là voilà que ça recommence, tristesse, incompréhension, trahison, colère, tout remonte tel un tsunami, sanglots, évacuation plus tolérance, compassion, amour ...

Je me s'entais vidée mais une douleur persistait dans mon bas ventre à gauche, puis après réflexion de nouvelles images, de nouvelles émotions très ancienne sont remontées à la surface. Toujours même procédé, pleurs évacuation etc..." de petits ruisseaux naissent les grandes rivières "

Libération, plus de douleur. Un sentent d'amour m'envahit. Je ressens l'énergie du sol me traverser littéralement. Cette sensation d'être reliée entre ciel et terre. Au lieu de rayonner au niveau du plexus solaire commence le jour précédent, c'est au dessus de ma tête que je sens le rayonnement. Je suis aujourd'hui libérée, j'ai confiance en l'être que je suis et j'en tire une magnifique leçon de vie. Ces maux que l'ont vit laissent des séquelles même si l’on ne croit pas au pardon, le temps les oublis. Notre corps ne les oublie pas et nous paralyse " la mémoire des émotions".

Aujourd'hui, je suis toute fraiche, je suis en accord avec moi-même et ai retrouvé confiance en Moi.

Merci la Vie !!!

Merci d'avoir rencontré Mr. Nhuan Quang, c'est un honneur.

Géraldine Dusert

Téja

Bonjour à tous,

Voici quelques résultats que j'ai pu constater avec le Dien Châm - J’ai suivi le Niveau 1 et 2 mais pas le niveau 3, ...

Pour le Dien Châm :

Je l'ai utilisé quotidiennement pour ma mère qui était atteint du cancer du sang, durant un mois avant son décès, et je pense que cela a contribué à lui procurer plus de "confort" contre les effets de la chimiothérapie, durant sa fin de vie, qui sont :

- Hypertension, fièvre, constipation, nausée, aigreur d'estomac, grande fatigue, nez bouché, poumons encombrés, vertige, sécheresse buccale, etc ... Pour ainsi dire, j'ai pu travailler sur presque tous les maux courants.

Dès la première séance, qui durait environ 20mn, elle est tombée dans un profond sommeil réparateur, en plein après midi.

Les jours suivants, je stimulais les points régulièrement en faisant attention à ceux à éviter pour l'hypertension. Et elle m'a dit que cela lui fait beaucoup de bien, elle en réclamait quand je ne le faisais pas. Cependant, elle refusait quelques fois une séance quand elle sentait que c'est 'trop' et j'ai apprit plus tard, qu'en effet, trop stimuler les points n'est pas bon. Ma mère m'avait beaucoup aidée car elle est très sensible et attentive au moindre effet et me disait ce qui allait ou ne n'allait pas.

Un petit mot sur les infections urinaires (cystites) qui sont plus vite soulagées (les douleurs se calment très rapidement dans les 5mn), et accompagnées d'un traitement parallèle (Extrait de Pépin de Pamplemousse pour remplacer l'antibiotique), cela disparait au bout de 2-3 jours, au lieu de 10 jours en temps normal. Ceci dit, les cystites à répétition devraient attirer l'attention sur un terrain de candidoses possible, que le seul Dien Cham ne pourra pas venir à bout.

Mes outils spécifiques

Suite à la Chimio, sa peau était devenu très fine et ne supportait aucun frottement, alors j'ai du m'acheter un Acupen (détecteur des points acupuncture), qui détecte les points très précisément et qui envoie une pulsion électrique (très basse) pour la stimulation du point détecté.

Je trouve personnellement l'utilisation de cet outil plus agréable et efficace que le tige en métal.

Mais d'autres personnes sont plus sensibles et supportent mal l'impulsion électrique (psychologique ?) alors dans ces cas je reprends les outils traditionnels, apparemment ça les rassure.

En tout cas, en cas de doute sur la localisation exacte d'un point, j'utilise l'Acupen, juste pour la détection, sans envoyer la stimulation.

Et l'autre "outil" qui m'a beaucoup aidée, c'est le livre de Dien Châm, qui m'a permise d'accéder très rapidement aux points adéquats, suivant les indications thérapeutiques, c'est une aide mémoire très utile.

Mon sentiment, est que cela est appréciable pour soulager certains maux et symptômes courants auprès de ses proches, mais quelque fois, il ne faut pas se contenter d'occulter les symptômes qui permettent d'accéder à leur cause et de les traiter (par la médecine traditionnelle et/ou autres). Ainsi, une investigation plus poussée et approfondie sur la méthode d'origine, qui est plus complexe (du Pr Bui Quoc Châu), devrait permettre d'exploiter toute la finesse (par exemple, trop stimuler un point n'est pas forcément une bonne chose et cela peut provoquer un effet indésirable) et le potentiel de cette jeune méthode bien prometteuse

.

Ceci dit, bien maîtriser d'abord le Dien Châm (qui est une approche plus simple et accessible) aide beaucoup, avant d'aller plus loin, si on le désire.

En tout cas, personnellement, les premiers résultats m'ont donné envie d'apprendre encore plus sur cette méthode, ainsi que sur ses limites, car la santé des autres est précieux et cela mérite bien des investigations en conséquence ...

C’est déjà une bonne chose !!!

Voilà, Bien à vous, En vous souhaitant de bons résultats dans votre pratique, Au plaisir de recevoir aussi vos témoignages, Merci de m'avoir lue ...

Teja

Jackie DUCHATELLE

« J'ai trouvé le stage très "vivant", ce qui est important quand on reste enfermé toute une journée, autrement on risquerait de perdre "le fil", ou de s'endormir, ce qui ne fut pas le cas ; tout le groupe est resté très en éveil et intéressé pendant ces deux jours.

Je pense qu'une fois que l'on a compris l'essentiel - comment procéder, et que cela ne représente aucun danger - il n'est pas utile de présenter tous les points.

Les projections étaient claires et suffisantes, les massages (dont celui pour la thyroïde) appréciés, car simples à refaire soi-même ensuite, et très agréable en ce qui concerne le massage de ré-harmonisation.

J'ai aussi beaucoup apprécié la séance du début de stage, quand vous nous avez guéris "instantanément", les uns après les autres, de nos petits maux habituels, cela en deux ou trois gestes rapides ! C'était vraiment impressionnant, voire "magique' !

J'ai l'impression de vivre un rêve depuis, et une grande sérénité m'envahit à l'idée que je n'ai plus besoin d'aller voir mon médecin (j'ai banni les médicaments que je prenais régulièrement - anti-inflammatoires, circulation du sang); j'ai hâte de soigner mes proches également, car ils ont tous des petits soucis différents et je ris à l'avance en pensant à la tête qu'ils feront devant des résultats aussi spectaculaires. »

« Je vous remercie une fois de plus de m’avoir permis de connaître cette merveilleuse méthode ! Ma chienne ne boite plus depuis que je lui fait régulièrement des séances avec la lampe, c'est magique ! Je n'ai plus le nez bouché et mes vertèbres cervicales ne me font plus souffrir, quelle merveille ! Quant à mon "stylo", il ne me quitte plus, même si je dois encore travailler pour acquérir le savoir faire et mémoriser les points qui sont si nombreux... »

Monique Lassalle

« Résultat de Joël avec la sclérose en plaque et dans un fauteuil depuis 10 ans : Je travaille une à deux fois par semaine avec lui. Il commence à être sensible dés que je travaille un point et même certaines zones : il ressent le point et la zone correspondante sur le corps. Cela me guide et me conforte dans mes démarches. Son moral est meilleur et encourageant. Il commence à faire des mouvements et son cerveau commande mieux son corps. Il se fait souvent gronder par ses aides ménagères car il veut partir seul et elles le retrouvent sur un canapé ou le fauteuil à la place de la chaise roulante. Cette personne étant sous tutelle et avec peu de moyen, j'ai décidé de lui offrir une cure d'un mois à la pulpe d'Aloès Vera Forever, et s’il continue sur cette voie, le mois suivant, je lui propose une cure de tes enzymes. »

« Je traite aussi une personne avec la maladie polyarthrite Dupitrin. Je lui ai débloqué les doigts comme tu m’as appris. Je lui ai fait mal mais, c'est révolutionnaire car elle bouge à nouveau ses doigts ! Elle est stupéfaite. Elle a déjà subi beaucoup de traitement sans résultats, avant. Je lui donne du Freedom de chez Forever. Je dois y retourner demain matin pour faire une séance. Déjà, il y a un mois, j'ai débloqué son mari d'une sciatique en une séance et j'y suis allé trois fois pour une cure d'entretien. Il a repris le golf et court comme un lapin. »

« Joël travaille actuellement avec Monique Schweitzer, une personne qui ne marche pas, elle commence à bouger ses pieds, me dit Joël.

J'ai un évènement à te dire qui est magnifique. Je soigne une personne de 55 ans pour un sigmoïde (problème de côlon). L'opération du côlon est prévue. Elle ne veut pas se faire opérer. Elle a acheté le bio activateur qu'elle utilise régulièrement, après les soins que je lui pratique. Une semaine après, elle a eu d’autres examens : on lui dit que c'est l'utérus qui est atteint et non le côlon. Nous discutons beaucoup et je l'amène à parler, à prendre conscience des événements qu'elle n'a pas digéré ou de la situation avec son fils qui va se marier. Je travaille la réflexologie faciale deux fois par semaine avec le protocole complet et la lampe. Elle travaille aussi avec le Reiki, la sophrologie. Mais, je suis persuadé que notre technique est très efficace. Josie n'a plus rien à ce jour, elle a passé ses examens : et tout va bien. Je suis heureuse pour elle. »

« J’ai traité une autre maman avec des allergies depuis deux jours: nez qui coule. Protocole de relaxation, de tonification, de points de base, avec mes doigts, la lampe et la roulette. Elle va mieux. Je lui donne quelques points à réaliser elle-même. Notamment pour l'écoulement du nez. Le lendemain, encore des allergies, je recommence le processus deux fois : elle va mieux ; je la rencontre huit jour après, elle n'a plus rien. »

« J'ai une allergie sous les bras à traiter. Protocole habituel et lampe. La personne ressent beaucoup de picotement après la séance. Elle se plaint, je lui donne du talc à mettre sous ses aisselles. Tout se calme et le matin plus rien (je lui explique que le mal sort pour disparaître après) »

« J'ai effectué le protocole que tu m’as donné pour les allergies. J'ai testé pour Marine, ma fille. Allergies au cactus, ficus et sapin argenté. Le soir avant qu'elle parte chez une amie où elle a des allergies, je retravaille le protocole, et le facial. Résultats : Allergie dans la nuit, mais moindre. Dans la semaine, nous partons à Perpignan voir sa grand-mère qui a loué dans un mobil home. Allergie dues aux arbres tout autour. Je teste alors le peuplier : rien, le sapin argenté: allergies. J'applique le protocole et au bout de 2h, plus d’allergies. Le lendemain, nous avons mangé dehors sous un sapin argenté. A nouveau des allergies : nez qui coule et qui démange à l'intérieur, yeux qui larmoient. Nous rentrons donc et je lui donne le bio activateur qu'elle place d’abords derrière sa tête, puis derrière le dos au niveau de la VIC (Valvule Illéco Cécale). Je lui demande de travailler sa VIC sur sa main comme Monique m'a appris en réflexologie palmaire ; une heure après, elle ne souffre plus d’allergie.»

Nous contacter »
Vous êtes ici : Accueil » Témoignages